Esterel Caravaning réinvente le camping !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Aujourd’hui, le camping a fait sa révolution. Précurseur, Esterel Caravaning se distingue avec des prestations uniques en Europe.
Avec 11 000 établissements sur son territoire, la France est LE pays du camping. Mais pour ceux qui auraient en tête les images des années 70, il faut revoir la copie. En plein cœur du massif de l’Esterel, à deux pas de la baie d’Agay et des plages, dans un vaste domaine boisé et fleuri, Esterel caravaning, camping 4 étoiles, joue la carte Luxe. Ici, les emplacements ne se limitent pas à une tente et une caravane. Certains offrent une salle de bains privée sur la parcelle, un lave-linge, un lave-vaisselle et une connexion wi-fi gratuite. Mais le « must » réside sans doute dans le jacuzzi privé directement sur l’emplacement ! Esterel Caravaning propose aussi des vacances en mobil-homes. Ici, les résidences mobiles ont l’allure de petits cottages et sont dotées de tout le confort moderne : climatisation, lave-vaisselle, télévision, lecteur CD… …certains sont équipés aussi de jacuzzis privatifs. Côté services et animations, Esterel Caravaning n’a rien à envier aux clubs de vacances : bar, snack, restaurant, supérette, boutique, cinq piscines, spa, tennis, salle de jeux, centre équestre, animations quotidiennes de mai à octobre, club enfants… Et pour enrichir ces équipements, l’hôtel de plein air s’est également doté l’an dernier d’un bassin aquatique couvert entièrement dédié aux plus petits. Pénétrez dans l’univers de Jungle Paradise où singes, éléphants et autre lions amusent les enfants dans de multiples jeux d’eaux. Pour poursuivre le rêve des plus jeunes, Esterel Caravaning proposera dès le printemps des mobil-homes totalement décorés sur le thème de la jungle. Des prestations exceptionnelles qui valent au camping de recevoir le prix d’un des meilleurs campings familial d’Europe 2009 par Alan Rogers.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »